Top

Le CITE remplacé par MaPrimeRénov’

transition ecologiqueCela fait plusieurs années maintenant que la transition énergétique et la protection de l’environnement est un des enjeux majeurs de notre Gouvernement. C’est en ce sens qu’il multiplie les actions pour limiter les dépenses énergétiques de notre pays et accompagner les foyers Français à en faire de même. C’est dans cette dynamique qu’a été créé le CITE 2014, aujourd’hui remplacé par MaPrimeRénov’.

 

Qu’est-ce que le CITE ?  

 

Le 1er janvier 2021 a marqué la fin du CITE, l’une des premières aides mises en place par l’État pour accompagner et inciter les ménages Français à améliorer la performance énergétique de leur habitation. Initialement supprimé en 2020, suite à l’application de la loi de finances, il a finalement été prolongé jusqu’au 1er janvier 2021. Cette prolongation veut dire que les personnes ayant entrepris des travaux visant la réduction de leur consommation d’énergie avant le 1er janvier 2021 peuvent bénéficier, une dernière fois, d’un crédit d’impôt.

 

Pour se le voir octroyer, les propriétaires doivent avoir réalisé leurs travaux entre le premier et le dernier jour de l’année 2020 pour et seulement pour, leur habitation principale. Il n’est octroyé que sous conditions de ressources et dédiés aux foyers aux revenus dits « intermédiaires » voir « supérieurs ».

 

MaPrime Rénov’

 

Trop complexe, le CITE a été remplacé par : MaPrimeRénov’. Née de la fusion du crédit d’impôt et de la prime Habiter Mieux agilité de l’Anah, cette aide gouvernementale se veut plus simple, plus juste et surtout, plus efficace. Aujourd’hui la majorité des foyers Français peuvent en bénéficier pour procéder à la rénovation énergétique de leur logement. Calculée sous conditions de ressources, MaPrime Rénov a pour cible principale les revenus modestes et très modestes, souvent découragés par les prix des rénovations énergétiques.

 

Tous les propriétaires d’une résidence principale peuvent aujourd’hui faire la demande de MaPrimeRénov, directement sur internet afin de réaliser des travaux d’isolation, de changement de chauffage, d’installation de thermostat ou encore pour réaliser un audit énergétique. Les foyers les plus modestes peuvent ainsi toucher jusqu’à 18 000 euros d’aides pour la réfection de leur habitation. Cumulable avec d’autres aides comme les primes CEE, les aides locales et les aides d’action logement, le reste à charge des demandeurs peut être quasi nul.

 

A savoir : Retrouvez également les initiatives pour l’environnement en région Nouvelle Aquitaine sur franceverte.fr.

 

Aller plus loin dans les économies d’énergie.

 

Si la rénovation énergétique d’un logement a pour objectif premier la protection de l’environnement et de ses ressources, elle s’avère être redoutable pour alléger ses factures d’énergie en fin d’année. En effet, bien isolé, avec une solution de chauffage adéquate, le logement rénové ne perd ni chaleur ni fraîcheur. Votre consommation de gaz et d’électricité va donc naturellement diminuer. Cependant, nous assistons à une hausse considérable de l’énergie, pour ne pas être lésé par la situation, il s’agit aujourd’hui de faire le bon choix parmi les fournisseurs d’électricité et de gaz. Des outils en ligne vous permettent d’avoir une vue d’ensemble des offres sur le marché et de choisir celle qui vous convient en fonction de vos besoins.

Recevez gratuitement votre guide travaux

Des conseils utiles pour vos projets travaux !

You have Successfully Subscribed!